Depuis quelques temps, je commence à avoir des besoins bien spécifiques en matière de disponibilité sur Internet, notamment pour héberger des développements logiciels. Malheureusement, les hébergeurs web ne proposent pas du tout ce type de services et les hébergements dédiés au développement (SourceForge ou Berlios par exemple) n'offre pas une qualité d'hébergement suffisante en terme de fiabilité ou de vitesse.

C'est pourquoi j'ai craqué pour un serveur dédié. Pour mes besoins, seul un serveur personnalisé me permettrait d'héberger tous les services dont j'ai besoin, plusieurs choix s'offrent alors à moi : héberger un serveur chez moi sur ma ligne ADSL, louer un serveur dédié ou acheter un serveur et louer la bande passante dans un data center.

Ok la dernière solution était en fait bien trop chère pour mon budget, adaptée à une société qui fait des profits mais pas à un particulier qui souhaite se lancer. J'ai vite laissé tomber si je ne souhaitais pas dormir sous un pont, mais avec un joli serveur :)

Héberger un serveur chez moi a été la solution à laquelle j'ai le plus longuement réfléchie. Quand on voit les débits actuels des lignes ADSL pour les particuliers, elles fleurtent aujourd'hui avec les débits que promettent certains hébergeurs. Je me suis donc mis en quète d'un ordinateur assez peu encombrant et surtout très silencieux, pour me permettre de dormir tranquille quand la bète tournerait 24h/24.

Je me suis tour à tour intéressé aux mini-PC, aux serveurs, mais jamais rien de bien concluant. Et puis je suis tombé sur une offre de la société NFrance. J'avais déjà eu à faire à cette société qui propose notamment un hébergement gratuit pour celui qui possède un nom de domaine. Bien que cet hébergement gratuit soit très limité (pas de base de données et peu d'espace disque), la qualité est tout de même au rendez-vous.

Un tel prix pour un serveur dédié, même virtuel, je ne pouvais pas ne pas essayer. J'ai donc fait chauffer la carte bleue pour essayer cette offre, franchement avec un engagement de 3 mois minimum, ça ne se refuse pas. Mais me voilà donc aussi embarqué dans une toute nouvelle aventure, l'installation d'un service d'herbegement complet à partir de... rien. Bon je connais déjà le système Debian qui est installé sur le serveur, je peux donc me débrouiller avec les maigres connaissances que je peux avoir de ce système.

Voilà maintenant une semaine que je me débat avec ma Debian, mais pour un résultat dont je suis assez fier. J'ai déployé un serveur Apache 2, un petit PHP et une base MySql, les serveurs POP et SMTP sont aussi en place pour gérer mes mails, ce qui fait maintenant de ce serveur un serveur du même niveau que ce que propose un hébergeur actuellement. Il ne reste maintenant plus qu'à ajouter les petits plus comme un serveur SubVersion suivi d'un Trac ou d'un FogBugz, selon le budget :)

Bon c'est vrai, je suis un peu égoïste puisque je vous parle seulement du résultat et pas des moyens. Je devrais de ce pas commencer à bloguer les différentes techniques que j'ai utilisé pour installer tous ces services sur mon serveur. Premièrement, les résultats sont plus intéressants, tout ce que vous avez à savoir c'est que ce blog sera maintenant plus rapide, comme tous les sites que je pourrais héberger dessus. Deuxièmement, je commence à saturer du SSH, de la ligne de commande et de toutes ces choses.

J'aurais aimé avoir un gros « clickodrome » qui me fasse ça tout seul depuis ma connexion à distance. Je sais qu'il en existe pour des besoins aussi spécifique que configurer un firewall, mais mettre en place un serveur d'hébergement, je ne connais pas. Il faut avouer que pas mal des tâches d'administration sont très répétitives et nécessitent de développer des scripts pour se simplifier la tâche. Bien sûr, je ne l'ai pas fait, déjà parce que je n'ai pas autant de clients qu'un hébergeur professionnel, puis parce que je ne suis pas très doué en script shell, enfin parce que j'avais la flemme et que les deux excuses précédentes sont plutôt nulles.

Je passe sous silence la mise à jour de DotClear vers la dernière version, le changement des URL des billets grâce au plugin de Steve Frécinaux même si les anciennes fonctionnent toujours, la page de contact récemment ajoutée et le nouveau plugin de détection du spam basé sur un filtre bayesien et me permettant enfin de réactiver la publication immédiate des commentaires.

Bon surf !

MISE À JOUR

Comme si ça ne suffisait pas, NFrance annonce aujourd'hui que les offres sont mises à jour à partir de mardi. J'avais quelques temps hésité à prendre l'offre 2 mais je suis resté sur l'offre 1 pour cause de budget sérré, finalement, j'aurai l'offre 2 pour le même prix :-)